Les Stoïques (1870)

SOTTO VOCE

Tout bonheur que la main n’atteint pas n’est qu’un rêve.
Joséphin Soulary

Le bonheur est un oiseau,
Veillons un doigt sur la bouche,
Le bonheur est un oiseau
Qui ne veut pas qu’on le touche.
L’homme n’a pas de réseau
Filé si fin au fuseau
Dont l’aspect ne l’effarouche.
Veillons un doigt sur la bouche,
Le bonheur est un oiseau.

L’oiseau vient, passe & nous fuit.
Soyons heureux sans le dire,
L’oiseau vient, passe & nous fuit,
Ce jeu-là nous est martyre.

Chut ! ne faisons pas de bruit.
Le silence le séduit
Et le mystère l’attire :
Soyons heureux sans le dire,
L’oiseau vient, passe & nous fuit.

ENVOI

Le bonheur est un oiseau
Plus léger que l’oiseau-mouche ;
Et sous lui comme un roseau
Notre âme plie & se couche.
Chut ! ne faisons pas de bruit :
Dans le secret de la nuit
D’un regard ou d’un sourire
Soyons heureux sans le dire,
L’oiseau vient, passe & nous fuit.

Juin 18…

Retour à la table des matières