Bienvenue!

(images.google.com)

Le XIXe siècle est le moment de l’abolition de l’esclavage dans les colonies françaises.  En 1815, il y a eu l’abolition de la traite et par la suite, en 1848, l’abolition définitive de l’esclavage.  Cela a marqué le début d’une époque de grands changements pour les Noirs.  Cependant, une question profonde restait: comment est-ce qu’on pouvait les intégrer dans les colonies françaises après l’abolition?  Depuis des générations, les Noirs étaient esclaves et pour beaucoup de Français, il était difficile de comprendre leur nouvelle place dans la société.

Au cours de cette période, des naturalistes – ceux qui étudient l’histoire naturelle – ont tenté d’examiner les Noirs d’un point de vue scientifique.  L’histoire naturelle est l’étude des animaux et des plantes dans leur environnement.  Sur ce site web, on met en évidence les principales théories de l’histoire naturelle de la fin du XVIIIe siècle et du XIXe siècle.  Veuillez cliquer sur les boutons ci-dessus pour découvrir deux des naturalistes principaux de l’époque: Georges-Louis Leclerc de Buffon (1707-1788) et Georges Cuvier (1769-1832).

Buffon a proposé le concept de monogénisme, l’idée que tous les êtres humains proviennent de la même origine.  Il a suggéré que les Noirs ont dégénéré en raison de facteurs environnementaux (le concept de biogéographie – Voir “Géographie” ci-dessus), et donc les Noirs peuvent revenir à leur état d’origine – comme les Blancs.  D’autre part, Cuvier était un quasi-polygéniste, c’est-à-dire qu’il a proposé l’idée selon laquelle toutes les races proviennent des Blancs, mais qu’un événement catastrophique a conduit à leur séparation en régions isolées.  Il suggérait alors que les Noirs représentaient une race distincte qui ne pouvait pas être modifiée.

Sur ce site web, vous pourrez mieux comprendre le poids de la science en ce qui concerne le traitement des Noirs au début du XIXe siècle.  Au cours de l’exploration de ce site, on vous prie de penser au contexte historique et social de cette époque (Voir “Contexte Historique” ci-dessus).  Il est important de noter que les théories de Buffon dans Histoire naturelle (1769) ont été publiées près de cinquante ans avant Le règne animal (1817) de Cuvier.  Au moment où les Français ont aboli la traite (1815), Cuvier a tenté de justifier scientifiquement l’esclavage en décrivant les Noirs comme inférieurs.  Si Buffon avait établi que toutes les races humaines proviennent d’une seule origine, pourquoi est-ce que Cuvier a indiqué que chaque race était distincte?  Était-ce une façon de réduire la position sociale des Noirs à une époque où l’esclavage était en train d’être aboli?

Pensez-y tout en lisant “l’Étude de cas – Madagascar” ci-dessus.  Le Nord-Ouest de Madagascar est devenu un protectorat français en 1840 et en 1896, l’île entière est devenue une colonie.  Même parmi les Malgaches, il y avait une hiérarchie sociale fondée sur la couleur de la peau entre ceux qui étaient plus blancs dans la région centrale et ceux qui étaient plus noirs sur la côte.  Cette distinction sociale et le sentiment de supériorité de l’ethnie merina (le groupe majoritaire de la région centrale) est toujours évident à Madagascar aujourd’hui.

(images.google.com)

En comparant les idées de Buffon et Cuvier, on pourra mieux comprendre comment les Français ont vu les Noirs à cette époque et comment cette perspective a influencé la place des Noirs dans les colonies françaises après l’abolition de l’esclavage.

Posted in Accueil | Comments Off